Vos annonces d’emploi ne donnent pas envie de postuler (ni même de les lire en détail!)

Comme nous l’avons indiqué dans notre dernier post, chez Dokker, nous contactons en ce moment des dizaines de sociétés de type SSII, cabinets de conseil, société de prestations intellectuelles.

Lors de nos entretiens, ces sociétés (surtout des SSII) nous font part de leurs difficultés à attirer des candidats notamment sur les technologies souffrant de pénurie de compétences. Souvent nous jetons un coup d’oeil rapide sur le site web de la société pour examiner les offres d’emploi. Nous regardons aussi les job boards pour nous rendre compte de la manière dont ces sociétés publient leurs annonces.

Et là, le constat est sans appel. Là plupart se contentent du strict minimum: 1 ou 2 phrases sur la description de poste et quelques puces sur les compétences requises. Comment ces sociétés espèrent-elles attirer des candidats avec des annonces « au rabais »? Par exemple:

Présentation en 4 lignes de la société puis….

« Au sein de son entité spécialisée dans le conseil, l’ingénierie et le support des applications et des infrastructures distribuées, XXXXXXXXX recrute un Ingénieur d’Etudes et Développement Dot Net (H/F). 
Nous recherchons un Développeur .Net H/F avec une « fibre designer ». 

Compétences requises: 
- Développement ASP.Net 
- Maîtrise des technologies Web (Javascript/Ajax/CSS) 
- Connaissances des problématiques des différents navigateurs 
- Sens du design web 
- Développement c# sous Visual Studio (2005 et/ou supérieur) 
- Connaissances SQL 
Compétences appréciées : 
Des connaissances en Ado.Net , Webservices et PHP 
Design sur écrans de taille réduite (mobiles / MFP / &) 
Connaissance de APS (Application Packaging Standard) et de Parallels

De formation Bac +5 ou équivalent en informatique, vous avez au moins 
une première expérience sur ce type de poste (stages y compris). »

Sans vouloir faire de généralité, cette annonce est l’illustration d’un certain standard en France. Quand on considère la demande actuelle du marché sur l’expertise .NET il y a fort à parier que la société recevra peu de candidatures ou si elle en reçoit, ce ne sera pas le haut du panier des candidats…

La société fait ici l’erreur de lister ses exigences sans fournir les informations qui pourraient répondre aux exigences réciproques du futur collaborateur.

Quelles sont alors les informations qui manquent sur cette annonce pour la rendre attractive?

Une véritable description de poste:

  • Quelles sont les tâches et responsabilités du poste?
  • Le poste est-il basé sur le site de l’employeur ou chez les clients, dans quelle proportion? Quelle est la typologie des clients (TPE, PME, Grands Comptes) et quelles seront les opportunités d’apprendre et de faire progresser ses connaissances?
  • Quelles sont les opportunités de perspectives du poste (évolution managériale, formation, apprentissage de nouvelles technologies, acquisition de certifications professionnelles)?
  • Quel est le statut du poste? Employé, cadre?
  • Quel est le titre du manager direct?
  • Quelle est la taille de l’équipe à intégrer?

Une présentation de l’écosystème associé au poste:

  • Pour motiver les candidats dans les nouvelles technologies il faut savoir leur parler… Par conséquent il serait intéressant de préciser quel matériel informatique est fourni à l’embauche ou si la société adhère au BYOD (Bring Your Own Device).
  • Le futur collaborateur évoluera-t-il avec des experts ou aura-t-il un rôle lui-même de mentor auprès de personnel plus junior?
  • Le télétravail est-il autorisé/encouragé?

Une présentation des avantages en nature du poste

Les anglo-saxons sont plus enclins à présenter les avantages en nature associés au poste que les français. Pourtant il est évident que la contrepartie du travail effectué entre en jeux dans l’attraction qu’un candidat peut avoir pour un poste. Avec le contexte économique de crise certains avantages en nature peuvent être très motivants:

  • Couverture mutuelle
  • Jours de RTT
  • Jours de congés (certaines sociétés vont au delà des 25 jours légaux donc pourquoi ne pas le mettre)
  • Voiture de fonction?
  • Téléphone portable de société?
  • Comité d’Entreprise – si oui pourquoi ne pas inclure un lien public s’il y en a un?
  • Remboursement des transports en commun?

Enfin, bien sûr une indication du salaire envisagé aide au processus de décision. En bref, ces points représentent ce que les anglos-saxons nomment le   » salary packaging  » .

Faire rêver oblige quand même à convaincre les candidats

En préparant cet article, je me suis posé la question d’illustrer ce que devrait être une annonce parfaite (si cela existe). Je me suis aussi demandé comment  les sociétés qui font « rêver » recrutent pour confronter mes idées aux leurs. Je me suis donc penché sur Google.

D’aucun aurait pu s’attendre que sur sa réputation seule, Google se contente de quelques choses du type « Saisissez une opportunité rare de travailler pour Google. Nous recherchons un Software Engineer basé à Paris. Pour ce poste vous devez démontrer que vous êtes le meilleur et bien sur être major de votre promo d’Ecole d’Ingénieur« .

Avec ce type d’annonce, je suis persuadé que Google recevrait toujours des centaines de candidatures. Néanmoins, il m’est apparu que Google semblait attacher un grand soin à convaincre ses candidats.

Tout d’abord, ils « flattent » le candidat et rappelle la mission de Google:

Ensuite ils expliquent clairement sur quels projets le candidat travaillera:

Enfin, après avoir spécifié les compétences requises (sur lesquelles nous passerons pour cette illustration), le candidat est de nouveau exposé à une explication de l’environnement innovateur de Google et routé vers des liens décrivant très précisément l’ écosystème de travail et le rôle de développeur logiciel chez google (avec notamment des vidéos de témoignages d’employés très naturelles sur un fond blanc pour ajouter au côté authentique). 

Par contre, aucune trace des avantages en nature du poste (à part quelques détails dans la présentation détaillée du bureau de Paris). Néanmoins dans le cas de Google ceci semble naturel tant la réputation de l’entreprise de « choyer » ses employés a été relayée dans les médias.

Vous n’êtes pas Google donc vous devez convaincre encore plus!

Très peu de sociétés dans le monde font « réver » comme Google pourtant cette société se donne du mal pour attirer les meilleurs talents. Raison de plus si vous êtes une petite SSII de mettre toutes les chances de votre côté et  vous assurer que votre annonce d’emploi convaincra aussi des talents de vous rejoindre.

Votre société a forcément des arguments à faire valoir en tant qu’employeur. Mettez les en avant dans vos annonces et attirez les talents qu’il vous faut pour développer votre activité!

Pour aller plus loin sur ce sujet, je vous propose aussi de consulter l’excellent article de Anne Pestel: « Comment une simple description de poste peut être un aimant à jeunes talents« .

Nous fournissons une solution innovante de gestion des candidatures. Venez testez gratuitement et sans engagement la gestion des talents 2.0 !

www.dokker.com, quant à lui,  est un site permettant aux utilisateurs de Linkedin et Viadeo de constituer un portfolio de documents professionnels pour mettre en avant leurs compétences.

 

Articles similaires

Publié dans Emploi Réseaux sociaux Startup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>