Réseaux Sociaux Pros: Une personne sur 5 contactée par un recruteur, en France, a obtenu une offre d’emploi.

Aujourd’hui, trois réseaux sociaux professionnels se démarquent sur la toile : Viadeo, Linkedin et Twitter.

Cependant, en France, ceux-ci souffrent  toujours d’une faible notoriété auprès du grand public.

En effet, d’après l’étude online d’Adecco Groupe France réalisée en juin dernier, on peut constater que sur les 5317 personnes interrogées, 80% d’entre elles n’utilisent pas ou ne connaissent pas Viadeo pourtant le premier réseau social professionnel en France.Il en est de même pour Linkedin. Twitter est connu, mais 70% des répondants ne s’en servent pas.

Néanmoins, la France bénéficie d’un fort taux d’adoption de l’internet au sein de sa population.Quelles sont donc les raisons de ce retard ?

Tout d’abord les français restent très attachés aux techniques de recherche d’emploi traditionnelles (entourage, presse, agences d’emploi, candidature spontanée).

Par ailleurs, 45% d’entre eux ne souhaitent pas divulguer d’informations personnelles sur internet, afin de nourrir leur besoin de confidentialité et de sécurité. Ceci s’inscrit en contraste fort avec l’adoption en masse de Facebook lieu privilégié de communication dans un espace public (on l’oublie trop souvent) des éléments les plus confidentiels de vie privée…

Il semble donc, que le manque d’information et de compréhension sur l’intérêt des fonctionnalités offertes est également une limite à l’utilisation des réseaux sociaux professionnels, puisque 43% des sondés n’y trouvent pas une réelle utilité.

Les recruteurs restent également fidèles aux modes de recrutement traditionnels, même s’ils jugent que les réseaux sociaux professionnels auront une importance non négligeable dans les années à venir (Etude Viadeo & Ipsos – 25/10/12 – RMSCONF).

Néanmoins,  même si leur vitesse d’adoption reste lente en France, ces réseaux sociaux  commencent petit à petit à changer les mœurs.

L’étude d’Adecco a mis en évidence que parmi les 23% d’utilisateurs de réseaux sociaux professionnels, 46% d’entre eux sont des cadres, évoluant dans les secteurs de la Finance, de l’Informatique, de l’Ingénierie de la Vente et du Marketing. Ils ont donc conscience que les réseaux sociaux peuvent les aider à mettre en valeur leurs compétences, améliorer leur crédibilité professionnelle et/ou trouver un emploi.

D’autre part, on remarque que sur les 5317 personnes interrogées lors de l’étude, 745 ont été contactées par un recruteur sur un réseau social professionnel. Plus d’un candidat sur 5 s’est vu proposer une offre d’emploi et plus de la moitié d’entre eux ont, par la suite, accepté le poste. Cela démontre donc,  qu’une fois le candidat contacté, les réseaux sociaux se révèlent particulièrement efficaces ; il y a donc un meilleur retour de la part des recruteurs en comparaison avec un CV traditionnel.

Étonnamment, Outre Atlantique, la tendance est MASSIVEMENT aux réseaux sociaux pour ce qui est du recrutement.

En effet, le “recrutement digital” est devenu une pratique RH essentielle, avec 92% des compagnies américaines qui utilisent les réseaux et médias sociaux pour trouver la perle rare en 2012 (78%, il y 5 ans). C’est ce que révèle la « Annual Social Recruiting Survey » de Jobvite, la plus grande plate-forme de recrutement sur le Web des Etats-Unis.

Linkedin continue à être un réseau de recrutement dominant, utilisé par 93% des répondants (87% en 2011 et 78% en 2010).

Jobvite a aussi découvert que les employeurs examinent scrupuleusement l’activité de tous les médias sociaux, les fautes d’orthographe sur les profils engendrant pour la moitié d’entre eux une réaction négative.

Dans un contexte économique toujours plus tendu, le recrutement social est devenu une ressource essentielle dans la guerre des talents, amenant à une compétition plus « féroce » que jamais.

La France reste globalement traditionaliste en termes de recherche d’emploi et de recrutement, même s’il commence à y avoir une prise de conscience de l’utilité des réseaux sociaux professionnels auprès des cadres (cf. article des Echos.fr du 19 novembre 2012 : « Linkedin et Viadeo, deux articles incontournables pour la carrière » )

A l’opposé, les Etats-Unis ont une longueur d’avance, puisque le recrutement digital fait partie intégrante des techniques RH.

A quand le réveil de l’écosystème français employeur/candidat ?

 

www.dokker.com est un site permettant aux utilisateurs de Linkedin et Viadeo de constituer un portfolio de documents professionnels pour mettre en avant leurs compétences.

Articles similaires

Tagués avec :
Publié dans News Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>