Kskills révolutionne la vérification des compétences en amont du processus de recrutement

Chaque semaine notre blog couvrira une startup française qui nous aura particulièrement plu. Nous commençons cette série avec www.kskills.com

Valider, de manière innovante, les compétences de candidats au profil technique en amont du processus de recrutement. Voici la proposition de kskills.com

De nos jours, le Web est ultra-évolutif et le grand public souhaite accéder à des contenus toujours plus innovants et attractifs. C’est pourquoi les entreprises font appel à des professionnels du Web pour répondre aux attentes de plus en plus exigeantes de leurs clients. En effet, les développeurs sont au-devant de la révolution numérique et suivent de près l’évolution des technologies sur la toile. Ils ont un rôle essentiel pour chaque entreprise présente sur le web. Cependant, comment peut-on être sûr de leurs compétences et de la qualité de leurs services avant l’embauche ? 

C’est la question que se sont posée les deux fondateurs de la startup nantaise kskills.com, Damien Tourrette et Benjamin Casseron. Leur objectif : aider les entreprises à recruter des développeurs talentueux, en organisant des challenges de programmation, privés ou publics. Ainsi, kskills permet à une entreprise d’identifier des talents potentiels en un clin d’œil, tout en valorisant son image et en attirant de nouveaux candidats grâce à une méthode de recrutement atypique.

Le site s’articule autour de deux fonctionnalités : les challenges privés et les challenges publics, dépendant de la méthode de recrutement choisie par l’entreprise.

Mode d’emploi rapide des fonctionnalités :

1.       CHALLENGES PRIVES

Ces challenges sont idéaux pour évaluer les candidats qu’une entreprise a déjà identifiés. Ils permettent une analyse détaillée et peuvent être complétés par des QCMs.

2.       CHALLENGES PUBLICS

Ces types de challenges sont accessibles à tous et permettent d’attirer de nouveaux candidats grâce à des challenges pertinents, funs, et aux couleurs de l’entreprise.

Les challenges publics sont accessibles à tous grâce à un lien unique. Les entreprises peuvent donc intégrer ce lien à leurs offres d’emploi et leurs sites Web pour attirer des candidats. Kskills va également afficher le challenge de l’entreprise en page d’accueil du site et le diffuser auprès de son réseau, apportant une visibilité supplémentaire pour l’entreprise. Les candidats peuvent également partager le challenge auprès de leurs amis grâce aux boutons de partage Twitter et Facebook.

Pour les deux types de challenges, les candidats bénéficient d’une interface de développement qui présente une coloration syntaxique (cf. image ci-dessous) et une identification automatique du code. Cela assure un confort de développement lors de la réalisation de l’exercice. Il est également possible de compiler et d’exécuter le code à la volée pour vérifier le résultat de la fonction.

Kskills mesure automatiquement la qualité du code tels que la complexité cyclomatique, le pourcentage de commentaires et le nombre de lignes de code.

Les indicateurs ainsi fournis aux recruteurs sont compatibles avec tous les langages supportés par kskills.

kskills.com s’avère donc être solution efficace et innovante, pour s’assurer de la compétence de futurs développeurs talentueux, auprès des entreprises à la recherche de la perle rare.

Le côté ludique de l’approche rappelant, dans l’esprit, celui des hackathons, au cours desquels des développeurs s’affrontent dans des joutes de développement attirera forcément les candidats voulant se rendre visible auprès de société souhaitant recruter des experts dans leur domaine.

Qu’attendez-vous pour l’essayer ? Il suffit de visiter http://www.kskills.com. Un essai gratuit est même disponible pour évaluer 5 candidats !

Articles similaires

Tagués avec :
Publié dans News Startup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>